SAISON 2012-2013

Cantate pour demain - Nicolas Hafner

 Le choeur Arte Musica a présenté au mois de juin 2013 une création originale du compositeur et pianiste genevois Nicolas Hafner. La « Cantate pour demain » est une oeuvre pour choeur mixte à 4 voix, ensemble musical, 2 danseurs, 1 plasticien, 1 électro-musicien et 2 improvisateurs : une entreprise multi-culturelle et multi-artistique. Elle explore toutes les interactions possibles entre les différents intervenants au fil des 15 tableaux qui illustrent, chacun à leur façon, des pensées écrites par de grands sages. Découvrant que chaque choriste garde précieusement entre les pages d’un livre ou d’un cahier quelques pensées, quelques textes, quelques citations, célèbres ou non, qui l’accompagnent au fil de sa vie, l’idée est venue de réunir ces écrits et de les transmettre au compositeur pour une mise en musique. Quoi de plus stimulant comme projet que celui-ci ! Chanter des textes qui nous tiennent à cœur, et surtout, faire partager leur philosophie aux autres choristes. Voilà un bel exemple de témoignage constructif et nourrissant. L’idée s’est imposée alors de proposer un spectacle autour de ce thème afin de prolonger ce partage, non seulement entre choristes mais aussi avec le public en concert. Les auteurs des textes qui forment la colonne vertébrale de ce spectacle sont pour la plupart célèbres : Neruda, Malraux, Saint-Exupéry, Tagore, Marc-Aurèle, le Talmud, Saint François d’Assise, Mandela, Baudelaire, Confucius, Bouddha, Lao Tseu, les accords toltèques de Don Miguel Ruiz et d’autres, moins connus, transmetteurs de sagesses anciennes sioux, hindoues ou chinoises.
Ce sont des textes profonds, enrichissants, utiles, voir indispensables en cette période troublée, des pensées sur la paix, l’amour, la sagesse ou le respect de l’Autre et de la Terre. Ces écrits nous fraient assurément un chemin à travers le doute vers l'optimisme et la sérénité. Arte Musica a réalisé la création de la « Cantate pour Demain » à trois reprises au printemps 2013 (07, 08 et 09 juin 2013) ainsi qu'à l'automne 2013 (21 septembre 2013) pour le public genevois. Par ailleurs, les programmateurs de la fête de la musique 2013 nous ont montré leur intérêt pour cette composition originale en nous programmant à une heure de grande écoute, le samedi soir, au Victoria Hall. Le chœur était accompagné par un ensemble instrumental avec piano et le groupe d’improvisation « A7 » (A Sept). Par l’interaction de différents arts, cet ensemble prolongea avec brio le sens de chaque texte. En effet, le collectif genevois A Sept est constitué de deux danseurs, de deux musiciens improvisateurs, d’un plasticien (projection sur écran) et d’un musicien informatique (modification du son en direct). Cette cantate fut donc une vaste entreprise multi-culturelle et multi-artistique, à l’image de notre région et de la politique culturelle décidée par nos élus, en totale harmonie avec les préoccupations spirituelles actuelles de nombreux citoyens.